#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

#extremeviticulture

previous arrow
next arrow
Slider

Nous sommes basés à Banyuls Sur Mer, au cœur de l’appellation Banyuls-Collioure, et travaillons principalement avec de vieilles vignes situées sur des terrasses avec de belles parois rocheuses qui surplombent la Méditerranée. Nous avons adopté un certain nombre de vignobles oubliés et mal gérés, car nous nous sommes engagés à conserver et à développer ce paysage unique et menacé.

La majorité de nos vignes sont situées dans la part de Banyuls appelée «Les Escoumes» sur des terrasses avec un substrat rocheux formé par des schistes cambriens antiques.

Nous avons choisi des vignobles qui font face au nord, car nous pensons qu’ils font un bon investissement pour lutter contre le changement climatique. L’eau est (relativement) abondante, les hivers sont froids et les effets des montagnes bloquant souvent le soleil permettent aux raisins de mûrir lentement. Nous sommes bien protégés de la tramontane (le fameux vent d’hiver glacial qui descend des Pyrénées avec des vitesses allant jusqu’à 120 km / h), mais bénéficions toujours d’un microclimat côtier pas trop humide.

Nos sols sont assez riches selon les normes de Banyuls, bien qu’acides, sans désherbants chimiques depuis des années. Après nos efforts pour la conversion, toutes nos vignes sont maintenant certifiées BIO. En utilisant une debroussailleuse, nous formons une petite couche d’humus assez active et les sols revivent.

Nous expérimentons avec le trèfle souterrain comme un engrais vert, tout en travaillant avec les herbes naturelles, car elles sont autochtones, meurent en été, ne sont pas trop longues et supplantent les mauvaises herbes envahissantes qui peuvent facilement coloniser les terrasses.

Tous les travaux dans la vigne sont effectués à la main – du travail du sol au désherbage avec le fameux «xadic», en passant par la taille et le traitement, jusqu’à la récolte des raisins à la fin de l’été. Bien que nous ne soyons pas bio-dynamiques, nous appliquons les traitements bio-dynamiques pour protéger les plantes, activer le sol et augmenter la profondeur des racines. Nous suivons le calendrier biodynamique pour nos travaux dans les vignes et dans les chais. Outre les traitements naturels, nous utilisons des quantités limitées de soufre et de cuivre dans la production de nos raisins – rien d’autre.

En ce qui concerne les cépages, notre principal est le grenache noir. Le reste de nos vignes sont composés d’un mélange de cépages locaux, tels que le grenache blanc et gris, le carignan, le mourvèdre et la syrah. Nous replantons constamment les cèpes manquantes, recherchant des cépages bien adaptés et de haute qualité pour la production viticole locale.